Le Moto Club des Potes de Bruno Pasqualaggi sans détour

Amorçons l’article par le genre prologue, l’ouverture en 1982 du moto club, tout s’est passé Place de la Bastille à Paris avec un groupement de potes amis avec Bruno Pasqualaggi, ce n’est qu’à la seconde moitié des années 1980 que le pseudonyme de TAZ le suit.

Le Moto Club porte ouvertement le patronyme qu’après proclamation de celui-ci en préfecture parisienne, il vivait avant sur le nom de « BRUNO ET SES POTES« . La charte du groupe du Moto club des potes de Bruno Pasqualaggi se concentre sur 6 sujets importants : 1 – Favoriser le rapprochement entre Motards(es) de tous les horizons. 2 – Partager son ressenti et sa philosophie dans un réseau de motards vivant la moto. 3 – Porter une belle image du motard et des moto quelle qu’elle soit. 4 – Construire des relations cordiales et durables entre les pratiquants de la moto et les non motards. 5 – Démontrer que tout motard(e), quelle que soit son expérience avec le monde de la moto et même le type d’engin, peut vivre sa passion du 2 roues avec le respect des autres. 6 – Le Moto Club des Potes s’interdit clairement toute forme d’opinion sur le vécu motard, la cylindrée et les motards faisant partie intégrante du Moto Club. Pour aller plus loin dans la vie du moto club et faire la connaissance de Bruno Pasqualaggi, le TAZ, devenu manifestement rédacteur en 2010 pour un journal moto Canadien, Venez quelques minutes sur leur site : www.motoclubdespotes.fr ou www.sportmoteur.com

bruno pasqualaggi madone des motards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*